Entretien avec Céline Robert

Avec l’arrivée du beau temps, Céline Robert nous dévoile ses procédés de création.


« Une collection est à la fois un chemin et un puzzle »


Q : Comment décidez-vous de l’ambiance générale de la nouvelle collection ?

Céline Robert : Cela part d’un sentiment général, d’une envie colorée, naturelle, fleurie, une envie tendance.  Il y a aussi le désir de travailler les matières, de les mélanger. La clientèle,  que l’on veut atteindre avec la collection, joue aussi un rôle dans le travail de création.

Q : Quel était le sentiment pour la collection été 2017 ?

CR : C’était une envie de travailler la fleur, d’avoir une ambiance fleurie. Nous sommes allées au bout de la démonstration de la fleur pour cette collection.

Q : Comment décrivez-vous une collection ?

CR : Une collection est à la fois un chemin et un puzzle. Un chemin car il faut toujours avoir une conscience de la globalité, il faut garder la même histoire. Un puzzle car il peut manquer des choses, c’est-à-dire, les chapeaux n’ont pas la même typologie… On se rend compte qu’on doit apaiser la collection car on est parti trop loin dans la folie créatrice. Il faut toujours avoir en tête un panel de formes à avoir.


« Créer un chapeau, c’est une construction architecturale… »


Q : Qu’est ce qui joue dans la création d’un chapeau ?

CR :Je travaille beaucoup le dessin et la manipulation de matières. Le mélange des matières doit avoir une histoire. Créer un chapeau,c’est une construction architecturale, les matières ne sont pas posées mais appliquées sur la forme. C’est une juxtaposition des matières.

Q : La signature de la marque est le volume, pourquoi ?

CR :Je suis née comme ça. Cela vient de mon éducation et de ma famille, ma mère travaillait la céramique. La création d’un volume se fait par le dessin et le graphisme.

Q : Quelles sont vos inspirations artistiques ?

CR :J’ai une culture artistique de part ma famille et ma formation. Cependant, les matières, la lumières, les fleurs, ceci est une source d’inspiration.

Q : Quelle est votre prochain défi ?

CR : La création de chapeaux portables. Un chapeau est volumineux est parfois on ne sait où on peut le mettre. L’idée est de créer de beaux chapeaux qu’on puisse mettre dans son sac ou sa poche.

Q : Pour conclure, la collection hiver 2017-2018 va bientôt sortir, quelle a été votre inspiration ?

CR : La 3D, le volume, la géométrie. Le rapport du dessin au volume.


« Le mélange des matières doit avoir une histoire. »